Non classé

En fait, ton taff c’est de raconter ta vie dans un magazine? Ouais ouais, c’est un peu ça…

27 mai 2014

Elle est chiante la mini croquette, elle nous montre ses photos de rêve, elle nous parle des gens de là bas, et à nous elle nous parle même plus dans ses articles » …

Je suis là, je suis toujours là. Je ne me suis pas perdue dans le paysage paradisiaque qui m’entoure. Ça fait un peu plus de deux mois que je suis ici. Le temps passe vite et parfois non. A l’autre bout du monde, le temps reste le même, les peurs restent les mêmes, les joies et les sourires aussi. Mon aventure sur le caillou me donne envie d’en visiter d’autres. De parcourir d’autres caillou. Seule ou non. Avec un sac à dos à fleurs & des biscuits aux pépites de chocolat.

Certains soirs, je me surprends à vouloir être chez moi, allumer une bougie dans l’appartement, ouvrir la fenêtre et regarder la rue respirer en écoutant Simon and Garfunkel, faire infuser un thé à la menthe. Je reprends mes esprits, d’un léger coup de manche, j’essuie cette petite mélancolie qui brille au fond des yeux. Je suis ici. Je suis arrivée ici toute seule. En regardant l’horizon, en regardant devant moi, sans oublier le joli livre que j’ai lu et ses pages parcouru. Je me construis de nouveaux projets : je commence par planter des radis dans un jardin inconnu. 

Ne pas regarder derrière. Ne pas trop regarder derrière. Sortir de temps à autre l’épuisette que j’ai dans la poche. Y attraper quelques souvenirs qui sont restés coincés, les plus jolis. Pour se donner la peine et le courage d’avancer. 

Augmenter le volume sonore sur une musique qui met en joie. Augmenter encore un peu plus.

Respirer.

You Might Also Like

Aucun commentaire

Répondre