Non classé

📬 Facebook et tes ex 📬

31 août 2015

chroBon, véritablement, j’ai pas de quoi remplir une équipe de rugby. Encore moins un club d’acrogym. À la rigueur un cours de ping pong. Bon. Passons.

On s’est rencontré ; à peu près en même temps que l’arrivée de Facebook. Ça remonte quand même. Il aimait pas trop ça, Facebook. Je crois qu’il préférait vivre dans le vrai. Je me souviens même qu’il s’était accroché avec un cinquantenaire un peu pervers qui m’avait ajouté sur le réseau. Et s’en était suivi une leçon de morale digne d’un papa poule au pot. Quoiqu’il en soit, et c’est pas tellement le sujet, notre relation dans la vie réelle s’est arrêtée. Rien à voir avec le complexe d’oedipe.

Désormais, je me suis lassée du virtuelle. Alors, après avoir fait le tour de la question, après avoir subit les selfies quotidiens de la nana qui s’idôlatre encore plus au bord de la piscine en été qu’en temps ordinaire, le mec qui a vraiment cru que le sosie de Kate Moss venait de lui proposer une amitié sincère (après analyse, son compte est en fait rempli de mini Kate qu’il n’a jamais croisé, pas plus qu’Adam ou Eve) et la dépression des profs en cette veille de rentrée scolaire. Je me suis dit qu’il était temps. Que j’allais franchir le cap, larguer les amarres, prendre mon indépendance. J’allais larguer définitivement mon compte Facebook. J’ai pesé le pour, le contre, le pire et le meilleur. Après tout, retrouver quelqu’un aujourd’hui c’est plutôt facile. Ecrire des lettres, des mails, passer un coup de fil, l’est tout autant. Personne n’allait me manquer et inversement. La décision était prise. J’allais quitter Facebook, comme on quitte… Merde, mon ancien mec.
C’est vrai ça, Facebook est le seul moyen de communication qu’on garde avec ses ex.
La vie est drôle, parfois.

You Might Also Like

Aucun commentaire

Répondre