Non classé

J’ai perdu une phrase dans mon vocabulaire

5 mai 2014

J’essaie de trouver ce qui me manque le plus depuis que j’ai quitté (fuis. abandonné. déserté) mon quotidien. Et je crois que je ne trouve rien. Je pensais que le manque était une conséquence de la solitude. Qu’en partant seule, je me prendrai le manque en pleine face. Je m’y étais préparée. Et puis rien. Je respire sous l’eau. Je sens des papillons dans le bas du ventre.

Bien sur, le dimanche matin, j’aimerai sentir l’odeur des petits pains au chocolat dans la maison. Le mercredi soir, j’aimerai entendre les copines raconter à coeur joie les potins de la semaine. Boire un café en attendant le train un vendredi de pointe.

Ici, je me suis trouvée un petit nid, en hauteur. C’est un peu un nid d’oiseau. Mais pour les êtres humains. Dans ce petit nid, il y a de la jolie musique qui défile. Un peu comme le temps. Et moi, j’aime bien faire passer le temps. 

J’essaye d’attraper ma liberté, avec un attrape papillons. Je rencontre les vrais gens, ceux qui te donnent envie de lever le matin. Puis ceux qui te donnent envie d’aller te coucher aussi. Ils sont comme ça les vrais gens.

Ici, sur le caillou, j’ai perdu une phrase dans mon vocabulaire: “J’espère qu’il fera meilleur demain.”

You Might Also Like

Aucun commentaire

Répondre