Non classé

💐 J’ai testé pour vous : ne pas être triste, même en hiver.

21 février 2015

10441002_10206002749331134_7552790848259454666_n

 

Il y a quelques mois, mes Vendredis soirs se ressemblaient tous assez. J’enfilais une robe légère un peu de rouge sur mes lèvres & j’allais user mes chaussures sans semelles sur une piste de danse ou j’ingurgitais une quantité assez impressionnante de rhume ambré dans une température allant de 30 à 40 degrés Celsius.

Habituellement je n’écris pas de manière non réfléchis, ou de façon aléatoire. Je laisse l’idée venir jusque dans ma tête, je la regarde un peu, je la bouscule, je la questionne et lorsque le besoin se fait trop ressentir je quitte tout ce que je suis en train de faire pour la coucher sur le papier. Je ne vous raconte pas cette fois, ou, en pleine cérémonie d’un baptême j’ai dû m’enfuir entre l’eau qu’on verse sur la tête du bébé et le moment où il se met à pleurer. D’ailleurs, je me demande toujours pourquoi tu n’as jamais compris, qu’en sortant en courant de l’église, dans laquelle mes talons résonnaient d’un bout à l’autre (pas de bol, j’étais assise devant), j’avais pour intention d’écrire une idée qui me hurlait de la faire sortir. Et non, je ne me sauvais pas pour décrocher le téléphone à un importun des cérémonies de baptême, et non cette-fois ci je n’avais pas oublié d’aller faire pipi avant d’être partie de la maison, et non je n’ai jamais eu de problème avec ta grand-mère assise à côté de moi. Enfin, je m’égare. J’avais juste envie d’écrire littéralement ce qui me venait en tête, sans y réfléchir vraiment. Parce que dehors il fait gris, qu’autour de moi, il y plein de fenêtres avec des vies à l’intérieur. Des sentiments, des sensations et peut être même des tristesses de l’hiver.

Je pars enfiler mon manteau mettre un peu de rouge à lèvres en cherchant ma chaussure gauche. J’ai un coup de blues de l’hiver que cent mille personnes ont en même temps que moi, à combattre.

You Might Also Like

Aucun commentaire

Répondre