Non classé

J’pars user mes semelles à New York.

27 août 2014

image

Samedi, je décolle. Je quitte le caillou et son confort. Je pars avec des idées et des préjugés dans le fond des poches. Avec des bribes de films, d’images et de musiques. Et avec ma valise aussi, c’est mieux.

Je fais des listes, que je ne respecterai pas. Je lis des articles en souriant. J’essaye d’imaginer la réaction que j’aurai en me posant face au World Trade Center site. Pour tout vous dire, hier, je suis allée sur la earthcam de Times square, j’ai monté le son au volume maximum et j’ai écouté le bruit de la ville. Pendant au moins une heure. Il ne faut surtout pas que j’oublie de regarder les chaussures des New Yorkais, je ne suis pas certaine qu’ils aient bons goûts. 

T’as raison en fait, je sais pas vraiment ce que je veux faire de ma vie, et qu’est-ce que ça doit être triste de savoir. De prévoir un de ces voyages un an à l’avance, le combo vol+hôtel+visite guidée. Le tout avec ton mec, ta nana (les deux p’t’être). De devoir sauver les meubles en même temps que le couple parce que bon, on à un voyage de prévu dans un an. 

Alors sur un coup de tête (qui ne m’a pas fait trop mal, merci), je remplissais déjà le formulaire qui te demande si oui/non tu es un terroriste, si oui/non tu as déjà enlevé des enfants, si oui/non, tu possède des explosifs dans ta p’tite culotte. Sur un coup de tête, j’ai cassé ma tirelire. Bon, j’ai un peu fait la moue, au passage. Mais les coups de tête moi, ça me donne envie de faire des choses, des vraies, avec mes billes noires à la place des mirettes.

Bon, je vous laisse, je vais m’entrainer à laisser les yeux grands ouverts. Nuit & Jour. Pendant ces quelques prochains jours.

You Might Also Like

Aucun commentaire

Répondre