Non classé

Les petites graines grandissent mieux la où elles se sentent bien.

14 octobre 2016

illu-plageCa fait désormais cinq mois que je vis en Guyane. Cinq mois passés tantôt rapidement, quand je ferme les yeux et que je regarde tout ce que j’ai déjà vécu, tantôt lentement, rapport à la vie calme d’ici.

Un peu comme si j’avais signé un pacte avec le soleil, il y a deux ans, je suis partie pour les tropiques, en quittant beaucoup de choses qui m’ennuyais, en disant à mon actuel « j’ai trouvé un petit bonheur mais il ne te ressemble pas vraiment ». Comme ça, entre le plat et le dessert. J’ai pris un billet pour le sable blanc et les bateaux à voiles. J’y ai grandi d’un siècle.

Puis je suis rentrée fouler le bitume parisien à la lourde mélodie des klaxons. Redécouvrir les saisons et les couvertures du mois d’octobre blottie contre le chauffage. Mon teint s’est un peu éclaircie en même temps que les gros nuages menaçant.

Rapidement, je me suis surprise à écouter une musique en boucle dans le métro entre châtelet et barbès « J’voudrais tellement tellement tellement être la bas avec toi ». J’avais écopé du coeur grenadine. Je suis née dans le gris par accident me chantonnait Voulzy. Je ne crois pas en grand chose mais je pense que le hasard fait souvent bien les choses. Je crois en ma patronne parisienne qui ne m’a pas gardé comme si elle avait décelé des grains de sable sur mes paupières, je crois en ces boutiques qui proposent des collections de chaussures plus jolies l’été que l’hiver, je crois en mon compte en banque de l’époque, trop restreint pour aller faire une cure de vitamine au bord de la mer, je crois en ce bouquin qui parlait des envies, je crois en le petit ventre rond de Lisa dans lequel grandi un petit garçon étoile, je crois en mon échec à manger des radis ici parce que les meilleurs radis viennent du jardin de mon père, je crois en cette nouvelle ligne sur mon CV, qui dépasse toute les autres, je crois que les petites graines grandissent mieux la où elle se sentent bien.

Je crois que je pousse mieux sous le soleil.

You Might Also Like

Aucun commentaire

Répondre