Non classé

St Barth ou l’île ou tout le monde se connait…

20 mai 2014

En métropole, j’ai grandi dans un petit village. Hormis la météo, les moustiques et l’océan qui entoure le caillou, il y a un langage parfois très similaire «Mais si tu sais, le frère de la grand mère de Michel, celui qui est marié à la sœur du facteur, tu le connais? ».

#Séance baskets

Ici, si tu es armé d’une bonne paire de baskets trop chouettes, d’un chapeau de paille et d’un brumisateur eau de source, tu peux essayer de faire le tour de l’ile en une journée ! Bon peut être pas en une journée, et peut-être pas le tour entier mais on s’est compris ! Bien sûr, le soir venu, en allant boire ton planteur au Select, tu constateras bien vite que tout le monde sais que : « tu viens de faire le tour de l’île à pieds avec tes baskets trop chouettes bleues et blanches, ton brumisateur eau de source de marque Evian et ton chapeau de paille tressé à la main ». Ben ouais.

#Séance boulette

Sur le caillou, quand tu vas acheter 3 bananes et tes Nesquik au supermarché, tu croises l’équivalent de la population du Brésil (bon quand même pas, mais encore une fois, c’est pour l’histoire) prête à te ralentir dans ta course effrainée en caddy bruyant. Et autant te dire, que le jour ou j’ai fait l’erreur de prendre l’orange en bas de la pyramide de fruits, et que tout le reste a dégringolé dans le rayon frais, je suis passée pour une pilleuse de monuments sacrés.

Et j’en entends encore parler, un mois après. C’est pour dire !

#Séance saperlipopette

Un de ces quatre matins, en allant à la boulangerie, j’ai croisé le président de la collectivité. C’est comme si je te disais : « J’ai croisé le président de la République en allant chercher mon petit pain au chocolat » Inconcevable !

Sauf à St Barth.

Et même qu’il m’a sourit.

#Séance pipelette

J’ai pour manie, lorsque je croise quelqu’un que je connais, de manifester ma présence d’une manière assez extrême, en balancant mon bras de droite à gauche sur un longueur d’au moins 50m avant d’arriver à hauteur de la personne. Alors quand je croise, la nana avec qui j’ai parlé 2min en faisant la queue aux toillettes du sayo, forcément je lui fais signe. Mais quand tu croises cette même personne une 2eme fois dans la journée, puis même une 3eme fois. Tu réagis comment, dis moi ? Parce que bon, on a juste discuté deux minutes en faisant la queue aux toillettes du sayo, tu vois.

Alors, sur le caillou, c’est comme ça la vie. Tout le monde se connaît. De près ou d’un peu plus loin.

Et toi, tu la connais la nana qui écrit des billets d’humeur dans le magazine ?

You Might Also Like

Aucun commentaire

Répondre