Non classé

Ton moyen de locomotion sur le caillou

12 mai 2014

Quand, je suis arrivée sur le caillou, telle une nana qui veut faire sa maligne, j’ai dégoté un truc à deux roues qu’on appelle couramment : un vélo. T’ima- gines bien que ça ressemblait plus à une pièce digne du musée national de l’archéologie qu’a un moyen de transport. M’enfin bon, dix minutes de sport par jour quand on vit en jupe courte c’est pas né- gligeable. Alors après avoir fait appel aux meilleurs mécaniciens du vélo de l’île, avec ma chaine toute neuve, mes pédales étincelantes et mes pneus gonflés à bloc, j’ai enfourché l’engin à la manière d’un don quichotte des temps modernes.

Ni une ni deux, je m’aventure dans ma première épreuve : La tourmente. Je vais pas te mentir, j’étais aussi collante que ta crème solaire « accélérateur de bronzage ».

J’étais même acclamée par une foule en délire, qui me balançait de l’eau sur mon passage comme si j’étais le meilleur grimpeur. Bon d’accord j’en ra- joute, mais c’est pour l’histoire. Tu t’en douteras bien, le vélo ou moi, (j’hésite encore), n’ont pas su prendre la route inverse, pour quitter Gustavia.

Je me suis donc rabattue sur un moyen assez sem- blable et probablement moins fatiguant. Fallait-il déjà que je trouve comment tenir sur cet engin à moteur, qui, aux yeux du conducteur lambda, te rend aussi important qu’un être humain pour une étoile. Autant te dire, tu n’existes pas. Le problème avec le scooter, c’est que tu as beau être une nana et savoir faire deux choses en même temps, entre conduire et admirer le paysage, à un moment, il faut choisir. J’ai donc choisi. D’abandonner.

Puis la voiture c’est quand même banal, avoue.

Tu vas pas me contredire, ton moyen de locomotion sur le caillou c’est un peu comme la météo. Tu en parles au moins une fois par jour.

Alors en passant devant l’aéroport, j’ai proposé un deal à un pilote sympa. « Trois carambars et une co- rona et tu me déposes ni vu ni connu sur les quais ? ».

(Même que je suis casse cou, mais moi j’aime bien être dans le magazine.)

You Might Also Like

Aucun commentaire

Répondre