Non classé

💅 Toutes les filles de nos vies.

14 février 2015

ombre

Il y a celles qui tordent le ventre. D’angoisse, de peur et de joie , qu’il disait.

Il y a celles faites pour dormir, comme des chats qui s’enroulent.

Il y a celles qui se retrouvent à pleurer sur l’épaule d’un inconnu.

Il y a celles que tu n’auras jamais.

Il y a celles qui laissent des remords.

Il y a celles qui ne se rappellent plus très bien, comment ça s’est passé.

Il y a celles qui donnent envie de siffler dès le matin, en préparant le café.

Il y a celles qu’il faut toujours protéger.

Celles qu’on voudrait garder près de nous.

Il y a celles qui ne savent plus très bien monter les escaliers, et mettre la clef dans la serrure.

Il y a celles qui aiment bien raconter la petite fille qu’elles étaient.

Celles qui aiment encore se dire qu’elles en sont une.

Il y a celles qui adorent papillonner. A droite à gauche.

Il y a celles qui disent comprendre les œuvres d’art.

Il y a celles qui voudraient revenir en arrière.

Celles qui voudraient enfin aller de l’avant.

Il y a celles à qui on ferait bien un bébé. Pour voir la tête qu’il aurait.

Il y a celles dont on parlera pendant des siècles.

Celles qu’on emmènerait bien à la mer en hiver, pour se réchauffer près de la cheminée.

Il y a celles qu’on oublie.

Il y a celles qui pensent qu’il est grand temps de fuir.

Celles qui en ont assez de partir.

Il y a celles qu’il aurait fallu aimer un peu plus.

Il y a celles qui font rêver, en secret.

Il y a celles qui se battent contre des ombres de souvenirs.

Il y a ceux qui imaginent que toutes les filles du monde les attendent, sans vraiment s’imaginer.

Toutes celles qu’on est, qu’on joue, qu’on incarne, qu’on représente

comme un rôle au cinéma.

 

 

 

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply desfontaines 19 février 2015 at 15 h 53 min

    Il y toutes celles qui
    .. .

  • Répondre